Site officiel de la mairie

Nous suivre:

Actualités //

Semaine culturelle 2016 - Clôture

Semaine culturelle 2016 - Clôture

  • dimanche 31 juillet 2016

Discours de clôture de la première édition de la semaine culturelle de Mtsamboro.

Semaine culturelle de Mtsamboro 2016. Semaine culturelle de Mtsamboro 2016. Semaine culturelle de Mtsamboro 2016. Semaine culturelle de Mtsamboro 2016. Semaine culturelle de Mtsamboro 2016.

Discours de Monsieur Harouna COLO, Maire  de Mtsamboro

A l’occasion de la 
Cérémonie de clôture de 
La 1ère édition de 
La semaine culturelle de la commune de Mtsamboro

 Dimanche 31 juillet 2016 – 14h00, Plateau  de Mtsamboro

 

Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,
Chers amis,

Cette 1ère édition de la semaine culturelle de la commune de Mtsamboro s’achève.

Je suis très heureux de vous retrouver pour cet après-midi, même si une cérémonie de clôture est toujours teintée d’un peu de tristesse.

Nous allons toutefois avoir encore le bonheur d’assister à du chigoma et du moulelezi.

Et surtout nous procéderons  également, à l’occasion de cette cérémonie de clôture de notre semaine culturelle, à la remise de récompenses à nos bacheliers de cette année 2016.

 

Je crois que nous pouvons, d’ores et déjà,  nous réjouir du bilan de cette 1ère édition.

Le public a pu voir beaucoup de choses très intéressantes.

 

Je pense aux  débaas et aux défilés de mode de la cérémonie d’ouverture, à Mtsahara, au shengué et au moulidi, à Hamjago, à la journée de l’orientation à Mtsamboro.

E sans oublier les concerts de Zainouni et de Babadi, qui figurent déjà  parmi les succès de cette programmation.

 

L’enthousiasme est réel, et plusieurs  personnes sont venues vers nous pour nous le dire et nous encourager à inscrire ce rendez-vous de la semaine culturelle dans le temps.

Ce 1er cru est donc très encourageant ! Il confirme, de manière visible et éclatante, notre participation directe à la prise de conscience que la culture mahoraise constitue une véritable richesse à entretenir et à transmettre aux générations futures. 

Lorsque se termine une manifestation comme celle-ci, on pense inévitablement à l’avenir, à l’édition suivante.

Je peux donc vous assurer que l’équipe municipale que j’ai l’honneur de conduire s’attèlera à déployer toute son énergie, pour faire en sorte que cette semaine culturelle perdure, tout au moins,  durant les années qui restent pour la présente mandature ; voire au-delà ; mais pour cela, ça sera aux électeurs d’en décider le moment venu.

Je souhaite aussi qu’on se donne le temps du bilan de l’évaluation de cette 1ère édition.

 

Nous sommes dès à présent disposé à recueillir vos critiques et vos propositions  pour que les prochaines éditons soient encore meilleures.

Cette 1ère édition constitue pour nous une base de travail, elle nous donne une expérience irremplaçable pour encore et toujours améliorer l’accueil, la programmation, les rencontres, nous adapter au mieux à l’attente du public.

Voilà quel est notre défi pour 2017 !

Aussi, pour encourager et féliciter toute cette synergie positive que cette manifestation a généré, et ne  pouvant pas tous les citer nominativement, je vous demande d’accorder un tonnerre d’applaudissements à toutes les personnes, ayant contribué de près ou de loin à sa réussite :

  • les collègues élus,
  • les partenaires institutionnels, en particulier la délégation politique de la ville de la préfecture,
  • le personnel communal,
  • les associations, dont notre partenaire organisationnel, l’association SHIF-WOON, merci au Président Mlanao et à toute son équipe ; BRAVO pour le travail accompli !
  • les bénévoles,
  • Et bien sûr le public qui a répondu présent.

 

Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi, à présent, avant de passer à la séquence de remise des récompenses, prévue aujourd’hui en l’honneur de nos bacheliers de cette année 2016,  de leur adresser ces quelques mots.

Jeunes gens, dans la commune de Mtsamboro, vous êtes au total 101, cette année, à avoir été reçus aux épreuves du Baccalauréat, dont 2 avec la mention « Bien » et 10 avec la mention « Assez-bien ».

Et votre réussite fait honneur à vos parents, et plus largement à votre famille comme à votre commune.

C’est pourquoi, notre équipe municipale  vous accueille avec un plaisir non dissimulé sur site du plateau de Mtsamboro.

C’est un plaisir certes, mais surtout l’expression d’une profonde reconnaissance méritée par égard au travail fourni pour obtenir une telle distinction.

En effet, avoir le bac c’est une chose, mais la mention apporte autant de panache qu’elle révèle en chacun de vous un opiniâtre investissement.

Par cette réception, la Municipalité entend vous rendre les honneurs qui vous sont dûs et, à travers cela, rappeler que jeunesse et travail sont deux valeurs que nous plaçons au cœur de notre action.

Ainsi, vous voici à présent en possession du baccalauréat.

Sachez, que ce monument national a été institué par Napoléon 1er, par décret de 1808.

Pour l’anecdote, il y eut, cette année-là, 30 lauréats ; vous êtes environ 630 000, deux cents ans plus tard !

Cela prouve bien qu’il est devenu, en deux siècles, la pierre angulaire de notre système éducatif. Il se situe à la croisée des chemins, pas totalement un aboutissement, ni complètement un commencement.

Pourtant, il sanctionne la fin d’un cursus scolaire, commencé très jeune et rendu obligatoire pour chaque enfant présent sur le sol de notre République.

Et nous croyons sincèrement que votre réussite n’est pas le produit d’un heureux hasard et qu'elle ne relève pas d’une simple formalité.

Elle est, tout au contraire, le fruit de votre investissement personnel. Il suppose, de votre part, sacrifice et renoncement à bien des moments de loisirs, en un mot, il est l’illustration de votre abnégation.

Ce travail, qui a forgé la réussite de la jeunesse que vous représentez, est une valeur chère à notre équipe municipale et, à ce titre, vous en êtes les fiers exemples.

 

En effet, nous croyons en notre jeunesse. Et vous êtes la preuve qu’on peut parler de vous en bien et pas  seulement au travers des actes d’incivilités et de violences, qui ont malheureusement assombri l’actualité de notre département ces dernières semaines. 

Vous êtes en quelques sortes la preuve que notre société ne peut s’en sortir qu’au travers de l’éducation de sa jeunesse. 

Voilà en quoi, cette réception trouve toute sa place dans le calendrier des manifestations de la 1ère édition de notre semaine culturelle.

Je vous félicite d’en être les protagonistes de 2016 et mes félicitations vont également à vos parents.

Mesdames, Messieurs les parents, votre rôle dans leur réussite est indiscutable.

Vous les avez accompagnés. Vous avez su trouver les mots justes, ceux qui réconfortent et qui savent redonner du courage. Vous avez, parfois, subi leur stress, en sachant conserver le vôtre pour vous ! Et, nous contemplons à vos côtés le résultat de tout ce travail et de toute cette   patience !

Pour conclure, je m'adresse une dernière fois à nos jeunes bacheliers, qui sont engagés dans de longues études : sachez conserver, encore un peu, de l’insouciance de vos années d’enfance. Pas trop, mais juste assez pour donner à vos vies un peu d’émotions.

 

Je vous renouvelle nos félicitations et vous souhaite de brillantes études à venir.

Merci encore à toutes et à tous, et rendez-vous l’année prochaine.

Passons à présent à la remise effective des récompenses.


Revenir à la liste des actualités